mardi 21 mars 2017

Le siècle, T2



Entre 1933 et 1949, des salles de bal de Buffalo aux chambres du Parlement anglais, de la bataille de Normandie au terrible Blitz, L'Hiver du monde entraîne le lecteur dans le tourbillon de la Seconde Guerre mondiale.

Dans La Chute des géants, cinq familles – américaine, russe, allemande, anglaise et galloise – se sont croisées, aimées et déchirées au rythme de la Première Guerre mondiale et de la Révolution russe. À l'aube des grands bouleversements politiques, sociaux et économiques de la seconde moitié du XXe siècle, ce sont désormais leurs enfants qui ont rendez-vous avec l'Histoire. 
Pouvant se lire indépendamment du premier tome, L'Hiver du monde raconte la vie de ces êtres au destin enchevêtré pour qui l'accession au pouvoir du IIIe Reich et les grands drames de la Seconde Guerre Mondiale changeront le cours de leur vie pour le meilleur comme pour le pire. 

Carla von Ulrich, née à Berlin d'un père allemand et d'une mère anglaise, va subir de plein fouet les affres du nazisme jusqu'à ce que, décidée à reprendre sa vie en main, elle entre en résistance... Les frères américains Woody et Chuck Dewar, chacun portant un lourd secret, empruntent deux voies différentes au moment de l'entrée en guerre des États-Unis, l'un s'engageant dans la politique à Washington, l'autre combattant dans la jungle des îles du Pacifique... Lloyd Williams, brillant étudiant et très engagé politiquement, à l'instar de ses parents, se porte volontaire pour combattre les fascistes durant la guerre civile espagnole, au prix de certains de ses idéaux... Daisy Peshkov, belle et ambitieuse jeune fille, s'éprend du mauvais garçon, le suffisant et lâche Boy Fitzherbert, avant de prendre conscience que le véritable amour n'est ni intéressé ni prévisible... Quant à Volodya, le cousin de Daisy, espion pour les renseignements russes, il va peu à peu remettre en question les agissements de son gouvernement au point que ses actes affecteront non seulement cette guerre, mais également la Guerre froide à venir.

Roman
1027 pages
(Lu en Audio)

** **
Plus
Les voix et l'ambiance du livre audio
L'histoire
Les personnages
L'émotion
Le voyage dans le passé

Moins 
Je vois pas...

** **

(Sans spoil, comme d'habitude)


La suite d'un tome 1 que j'avais adoré !

On commence ici un tome 2 tout aussi magistral que le 1er avec tout de même des personnages différents que dans le tome 1. Et même s'il nous manque au début, on s'attache si vite aux nouveaux (qui sont liés aux anciens, il faut le dire également) et on plonge avec joie dans cette nouvelle épopée, qui relate cette fois la 2e guerre mondiale ainsi que les bases de la future guerre froide, et cela de plusieurs points de vue !

Sans trop en dire, sachez que Ken FOLLETT est définitivement un de ces auteurs que je respecterai jusqu'au bout. Je ne sais pas comment il fait, mais TOUS ses personnages ont autant de vie que les autres : ils ont de la nuance, de la vie, de la crédibilité. Point notable, c'est valable aussi bien pour les personnages féminins que masculins, ce qui n'est pas gagné dans la littérature actuelle (qui même si elle évolue, a encore quelques lacunes sur le sujet...). Bref, KEN FOLLETT se débrouille pour que TOUT LE MONDE dans cet ouvrage ait une place, une vie, une vérité, une voix - méchants comme gentils. Et j'adore ça !

De plus, ce livre nous en apprend énormément sur l'histoire, ce qui n'est pas négligeable. Je persiste à penser que cette série devrait entrer dans le programme scolaire, car non seulement on apprend mais on prend plaisir et on entend des voix potentiellement inconnues jusque-là. Bien sûr, ce n'est pas exhaustif, mais l'effort est là et je pense qu'il est très difficile de faire mieux, à moins d'écrire 10.000 pages.

Dois-je rappeler que son style est GENIAL ? Bref, vous l'avez compris... j'ai ADORE ! Et cerise sur le gâteau, la fin, comme celle du tome 1, est... majestueuse, parfaite. Pas un cliffhanger, non, mais juste les bons mots, posés au bon moment.

En conclusion, un tome 2 tout aussi réussi que le tome 1. S'il y a eu des fausses notes, je ne les ai ni entendues ni lues et je réitère mon propos comme quoi Ken Follett est un génie et que cette série devrait être lue par tous. Le voyage dans l'histoire est magique et instructif, les personnages sont vrais, les batailles nous prennent aux tripes, les injustices tout autant que les belles choses. Et l'amour... l'amour est au centre de ce tout, ce tout que forme le monde. Je suis amoureuse de cette série !


5/5
.....


Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?

1 commentaire:

Merci d'avance de votre passage ici et de vos commentaires ♥