mercredi 24 mai 2017

Illium, T1






Imaginez que les dieux de l'Olympe vivent sur Mars. Ils se déplacent librement dans le temps et l'espace grâce à leurs pouvoirs quantiques. Leur plus grand plaisir, c'est la guerre de Troie qui se joue sous leurs yeux. Pour y mettre un peu plus de piment, ils envoient des érudits terriens modifier les évènements à leur gré, en gardant toutefois le récit d'Homère comme référence. Mais en orbite autour de Mars, de petits observateurs surveillent les jeux divins.


Roman
870 pages
(Lu en Audio et en VO)



** ** ** ** ** **
Voici un roman qui a très mal commencé. Un de ces romans qui commence en pleine scène et auquel on ne comprend rien, un de ces ouvrages qui vous bassinent de faits inconnus comme vous étiez censés les connaître par coeur, qui vous raconte une scène sur cinquante pages alors que vous ne connaissez même pas encore l'intrigue !

Vous l'avez compris, ça avait mal commencé. Mais, heureusement, je l'écoutais en Audio. À un certain point, et je suis incapable de vous dire quand exactement, j'ai été happée par le récit de notre personnage principal, témoin malgré lui de ce récit de Homère qui se répète inlassablement dans un univers futuriste, parallèle, magique, que sais-je ? Car, oui, notre personnage principal est aussi paumé que nous et, bien qu'il ne sache pas comment ce monde fonctionne, il se prend bientôt à vouloir changer les choses... et c'est là qu'elles se gâtent... et pas que pour lui !

J'ai adoré que l'auteur raconte cette histoire de plusieurs points de vue. Même si au début on ne comprend rien, tout prend bientôt sens. L'histoire est racontée sur Mars, sur Terre, dans l'Espace, avec des personnages qui n'ont a priori rien à voir les uns avec les autres mais qui sont pourtant tellement vivants ! Je pense que je suis tombée folle de cette histoire hors du commun. Bien sûr, les explications scientifiques étaient souvent trop présentes et lourdes, mais, dans l'ensemble, ça n'entache pas l'histoire, son rythme graduellement addictif, ses personnages attachants (surtout les deux robots!), sa capacité à rendre un personnage a priori insignifiant (je pense au Terrien peureux et coureur de jupons) tout à fait puissant, courageux et profond (je pense à la dernière scène dans la navette!), son univers intriguant jusqu'à la dernière ligne ! Même la dernière phrase m'a donné des frissons ! Elle était parfaite ! 

Et puis, les analogies aux oeuvres de l'Illiade sont un plus que certains apprécieront et dont d'autres se ficheront, peu importe. Sachez juste qu'elles existent et qu'il est parfois drôle d'essayer de faire des liens. Autrement, il n'est pas nécessaire de connaître l'oeuvre principale pour suivre l'histoire (d'ailleurs, je n'ai pas lu L'Illiade, mais j'ai tout de même pu faire quelques parallèles intéressants - merci à toutes les fictions tirées de l'Illiade que j'ai pu croiser).

Bref, que dois-je dire de plus ? Ce roman est une BOMBE de la Science Fiction ! Il faut passer le début très long et très lourd, les explications un peu lourdes par moments, mais, promis, une fois qu'on a passé tout ça, la suite vaut le coup. FONCEZ !

5/5
.....


Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?

mardi 23 mai 2017

Antigone


"L' Antigone de Sophocle, lue et relue et que je connaissais par coeur depuis toujours, a été un choc soudain pour moi pendant la guerre, le jour des petites affiches rouges. Je l'ai réécrite à ma façon, avec la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre."

Antigone est la fille d'Œdipe et de Jocaste, souverains de Thèbes. Après le suicide de Jocaste et l'exil d'Œdipe, les deux frères d'Antigone, Étéocle et Polynice se sont entretués pour le trône de Thèbes. Créon, frère de Jocaste et – à ce titre – nouveau roi, a décidé de n'offrir de sépulture qu'à Étéocle et non à Polynice, qualifié de voyou et de traître. Il avertit par un édit que quiconque osera enterrer le corps du renégat sera puni de mort. Personne n'ose braver l'interdit et le cadavre de Polynice est abandonné à la chaleur et aux charognards.

Seule Antigone refuse cette situation. Malgré l'interdiction de son oncle, elle se rend plusieurs fois auprès du corps de son frère et tente de le recouvrir avec de la terre. Ismène, sa sœur, informée de sa décision, refuse de la suivre, craignant sa propre mort.

Très vite, Antigone est prise sur le fait par les gardes du roi. Créon est obligé d'appliquer la sentence de mort à Antigone

Roman
134 pages
(Lu en Audio)


** ** ** ** ** ** **

Un petit livre que j'ai lu sur le conseil d'une amie.

J'irai vite sur mon avis. Je n'ai pas compris le but de cet ouvrage. Certes, il oppose l'histoire d'une jeune femme qui se rebelle contre l'injustice faite à ses frères en recouvrant pas leurs cadavres et celui d'un régent, qui même s'il est pris d'affection pour elle, est obligé de la punir pour faire régner l'ordre.

Je pense voir l'analogie, mais honnêtement, je n'ai pas aimé ma lecture. Je n'ai pas compris l'utilité de la mise en scène pour la mise en avant de cette analogie, si c'était bien le but. J'ai dû rater un ou deux épisodes je crois, car je me suis plus ennuyée qu'autre chose... 

Dommage :( 


1/5
.....

Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?

lundi 22 mai 2017

C'est lundi, Que lisez-vous ? #104

COUCOU !


On est lundi, donc je vous mets le petit résumé de mes lectures et visionnages de la semaine dernière, de celle en cours et de celle à venir :

---------------------------------


Livres (lus) 
+ Visionnages (série, dramas, mangas)







Lecture(s) en cours

  

   
  





Prochaine(s) lecture(s)


(Je ne sais pas)





Voilà pour moi. Et vous qu'avez-vous lu et que lisez-vous ?

Bonne semaine !!!

jeudi 18 mai 2017

Oniria, T1


Eliott, 12 ans, est un garçon en apparence comme tous les autres. Jusqu au jour où il découvre un sablier magique qui lui permet de voyager dans un monde aussi merveilleux que dangereux : Oniria, le monde des rêves. Un monde où prennent vie les milliards de personnages, d univers, et toutes les choses les plus folles et les plus effrayantes rêvées chaque nuit par les êtres humains. Collégien ordinaire le jour, Eliott devient la nuit, parmi les rêves et les cauchemars qui peuplent Oniria, un puissant Créateur, qui peut faire apparaître tout ce qu il souhaite par le simple et immense pouvoir de son imagination. En explorant Oniria pour sauver son père, plongé depuis plusieurs mois dans un mystérieux sommeil, Eliott est finalement confronté à son extraordinaire destin. Car Eliott est l « Envoyé » : il doit sauver le Royaume des rêves, menacé par la sanglante révolution des cauchemars.
Roman
332 pages


** ** ** ** ** **
Voici un petit roman fantastique plutôt sympa, qui explore le concept des rêves.

Sans refaire l'histoire, vous allez voyager avec Eliott dans un monde parfaitement imaginaire, à la recherche du moyen de sauver son père. Dès lors, il fera des rencontres, rencontrera des obstacles, risquera sa vie... 

Personnellement, j'ai trouvé l'histoire très sympa, l'univers des rêves bien construit et rappelant Alice au pays des merveilles, l'intrigue basique mais efficace, les retournements de situations suffisamment intéressants pour avoir envie de poursuivre. Egalement, le style est addictif et on a, à chaque fois, envie de lire la page suivante. Le rythme est aussi bien géré.

Le seul point qui m'a fait tiquer, c'est justement ce monde des rêves, où tout est possible. J'ai toujours eu du mal avec les concepts où tout est possible. Ils soulèvent toujours en moi la question de : "quelle est la limite de l'auteur?". J'ai toujours une impression de "facilités" avec ce type de concepts. Ceci dit, je tiens à noter que ce n'est qu'une appréciation personnelle, que j'ai avec beaucoup de romans fantastiques. Rien qui n'entache donc cette lecture. Je lirai donc la suite dès que j'en aurai l'occasion :-)

PS. Il est important de préciser que l'objet livre est très beau pour les enfants. Personnellement, j'aime les couvertures standards et mats, mais les reflets plairont beaucoup aux plus jeunes !

En conclusion, un petit roman fantastique jeunesse plutôt sympa qui explore bien le concept des rêves et qui vous emporte via un style addictif et une intrigue intéressante, même si on a droit à quelques facilités de narration. J'ai donc bien aimé, alors je lirai la suite dès que possible :-)


4/5
.....

Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?

mardi 16 mai 2017

Les 100, T1


Personne n'a posé le pied sur Terre depuis des siècles... jusqu'à aujourd'hui. 

Depuis qu'une guerre nucléaire a ravagé la planète, l'humanité s'est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd'hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro... ou de mourir dès leur arrivée.

Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d'elle, cette fille qu'il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manoeuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.

Face à un monde hostile ou chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n'ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l'humanité.

Roman
364 pages

** ** ** ** ** **

Voici un petit roman dystopique que j'ai tenté par curiosité, car je le voyais un peu partout sur le web.

Le roman nous fait découvrir plusieurs points de vue, au travers d'un style très agréable et fluide, aussi bien depuis la capsule dans l'espace que depuis la Terre, foulée pour la première fois depuis très longtemps.

J'ai bien aimé ce premier opus, dans lequel on découvre des personnages très humains, ayant chacun leurs blessures et leurs objectifs, étant plongés dans ce voyage de gré comme de force, terrorisés ou excités de ce nouveau quotidien. J'ai apprécié également que l'histoire commence avant l'expédition, car elle nous permet ainsi de découvrir les motivations de plusieurs personnages avant. Ainsi que suivre facilement ceux qui, éventuellement, réussiraient à en réchapper.

Du reste, le roman est assez monotone, il manque d'action et de rythme, mais il n'est pas ennuyant pour autant grâce au style agréable et aux changements réguliers de points de vue. Cela permet d'apprendre à connaître nos personnages, découvrir leurs passés, les interactions entre eux. Personnellement, ces changements furent positifs sinon ce tome aurait manqué de consistance, ce ne sera pas forcément le cas de tout le monde. Une petite histoire d'amour ponctue agréablement le tout, même si la naissance d'un triangle inquiète légèrement...

Et c'est en atteignant la fin, qu'enfin les choses commencent, une fin plutôt prévisible mais intéressante car elle remet le suspens au goût du jour et met deux de nos personnages dans une situation très compliquée, dont on ne sait pas comment ils s'en sortiront... 

En conclusion, voici un premier tome sympathique, présentant des personnages bien travaillés et intéressants, introduisant une intrigue certes prévisible mais bien gérée, ainsi qu'une histoire plutôt addictive via un style très fluide. La fin donne envie de connaître la suite. J'attends donc de voir si la suite retient les promesses lancées par ce premier tome :) 


4/5
.....

Et vous, vous l'avez lu ?
Quel est votre avis ?

lundi 15 mai 2017

C'est lundi, Que lisez-vous ? #103

COUCOU !


On est lundi, donc je vous mets le petit résumé de mes lectures et visionnages de la semaine dernière, de celle en cours et de celle à venir :

---------------------------------

Livres (lus) 
+ Visionnages (série, dramas, mangas)






Lecture(s) en cours

  
   




Prochaine(s) lecture(s)


(Je ne sais pas)





Voilà pour moi. Et vous qu'avez-vous lu et que lisez-vous ?

Bonne semaine !!!